Un brasseur japonais rompt son partenariat avec l’armée du Myanmar

12.02.2021 - Riccardo Noury

Cet article est aussi disponible en: Italien

Un brasseur japonais rompt son partenariat avec l’armée du Myanmar
Le siège de Kirin Holding (Crédit image : Kakidai, Wikimedia Commons)

Il a fallu un coup d’État pour obtenir le résultat que de nombreuses organisations des droits humains réclamaient depuis un certain temps : le 5 février, Kirin Holding, l’une des principales sociétés de brassage du Japon, a annoncé publiquement qu’elle abandonnerait un projet économique de joint venture avec Myanmar Economic Holdings Limited, contrôlée par les forces armées locales, qui à son tour contrôle les deux principaux fournisseurs de bière du Myanmar, Myanmar Brewery et Mandalay Brewery.

Kirin Holding avait décidé d’investir au Myanmar suite aux élections démocratiques de 2015. Or, selon l’entreprise, la situation actuelle est contraire à ses normes commerciales et aux principes fondamentaux des droits humains.

Catégories: Asie, Droits humains
Tags: , , ,

Newsletter

Indiquez votre adresse e-mail pour vous abonner à notre service de news quotidien.

Recherchez

Catalogue de documentaires

Mobilisons-nous pour Assange!

App Pressenza

App Pressenza

je vis: documentaire interactif en Grèce

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

Archives

xpornplease pornjk porncuze porn800 porn600 tube300 tube100 watchfreepornsex

Except where otherwise note, content on this site is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International license.